Lopesan Costa Bávaro
La flore au Pico Duarte

Pico Duarte : tourisme dans les montagnes d’un paradis tropical

0
(0)

Pico Duarte : tourisme dans les montagnes d’un paradis tropical

Home / Blog / Découvrez Playa Bávaro - Punta Cana / Pico Duarte : tourisme dans les montagnes d’un paradis tropical

La République dominicaine est une destination touristique de renommée internationale réputée pour ses kilomètres de plages de sable blanc et ses eaux cristallines, mais l’île vous réserve bien d’autres surprises. En effet, la République dominicaine est d’une grande richesse culturelle et historique, et abrite également le plus haut sommet de toute la région des Caraïbes, le Pico Duarte. Il s’agit donc d’une destination idéale pour les amateurs d’activités de montagne et de randonnée qui souhaitent passer quelques jours à se détendre sur les plages du pays, avant de partir en randonnée en montagne pendant 2 ou 3 jours, selon l’itinéraire sélectionné.

À propos du Pico Duarte

Le Pico Duarte est situé entre 2 parcs nationaux, le parc national Armando Bermúdez et le parc national José del Carmen Ramírez. Deux itinéraires sont disponibles pour la randonnée, mais l’itinéraire suivant est le plus populaire : Jarabacoa-Manabao-La Ciénaga-Compartición-Valle de Lilís-Pico Duarte. Sachez toutefois que les deux vous garantissent des vues spectaculaires sur la chaîne de montagnes et les forêts tropicales luxuriantes. Il s’agit donc d’une attraction incontournable pour les adeptes d’alpinisme en République dominicaine. 

Équipement pour l’ascension du Pico Duarte

Les 2 itinéraires prennent plus d’une journée à compléter et vous devrez donc disposer d’équipements spécialisés pour l’ascension du Pico Duarte : il est notamment nécessaire de faire appel à un guide officiel et de louer des mules pour le transport des sacs et de l’équipement. Vous devrez également passer la nuit dans les campements officiels de Compartición ou Valle de Lilís. Il est aussi fortement recommandé de porter des chaussures de randonnée et plusieurs couches de vêtements, car les températures chutent à mesure que vous vous rapprochez du sommet.

À l’exception des vêtements, les excursions organisées proposent le transport et les mules pour transporter vos biens, ainsi que des sacs de couchage, des isolants thermiques, des tentes et des kits de camping pour faire face aux températures basses qui tournent généralement autour de 0 degré et moins, formant du gel et de la glace. Les forfaits incluent également le déjeuner et le dîner, des stations de recharge solaire pour les téléphones et les appareils photos, ainsi que des trousses de premiers soins.

Il est également nécessaire d’être en bonne condition physique, car il faut être en forme et avoir de l’endurance pour atteindre le sommet du Pico Duarte. 

Autres pics et itinéraires en République dominicaine

Pico Duarte est un sommet réputé pour faire de l’alpinisme en République dominicaine, mais les amateurs d’alpinisme et de randonnée peuvent également profiter de différentes options sur l’île, car les Grandes Antilles des Caraïbes sont constituées de plusieurs chaînes de montagnes. En effet, un total de 4 chaînes de montagnes traversent l’île, la cordillère centrale, où se trouve le Pico Duarte, étant la plus élevée.

D’autres options de randonnée moins difficiles avec des itinéraires plus courts sont accessibles si vous ne souhaitez pas vous mesurer au plus haut sommet de République dominicaine:

Boca de Los Rios

Boca de Los Rios est une piscine naturelle située à 2 minutes de l’entrée du parc national Armando Bermúdez, dans le village montagneux de Manabao. Ses eaux sont rafraîchissantes et paisibles, car elles proviennent de la rivière Yaque, au nord de la République dominicaine. Le parc dispose également de bancs et de tables, offrant ainsi le cadre parfait pour un pique-nique. Vous êtes donc invité à apporter de la nourriture et des boissons pour profiter d’une belle journée en pleine nature.

El Mogote

Ce pic offre une expérience en immersion totale et physiquement stimulante, même s’il n’est pas aussi haut que le Pico Duarte, à 1 163 mètres d’altitude. Il est donc nécessaire d’avoir une bonne condition physique pour atteindre le sommet. L’itinéraire comprend une ascension de 3 heures à travers des forêts de pins luxuriantes et inclut des sentiers raides. Vous passerez également à côté de caféiers avant d’atteindre la dernière étape et rejoindre la cabine du gardien au sommet. L’arrivée au sommet d’El Mogote est particulièrement gratifiante : vous pourrez profiter d’une vue panoramique sur les vallées et les montagnes autour de la municipalité de Jarabacoa depuis la tour d’observation. Il est recommandé de passer la nuit au camp et ainsi de profiter du lever de soleil le lendemain matin du haut d’El Mogote.

Montagne de Jarabacoa 

La Ciénaga

Ce village au bord de la rivière est situé à 34 kilomètres de Jarabacoa. Il s’agit de l’un des villages les plus pittoresques de tous et l’un des points de départ pour l’ascension du Pico Duarte. La Ciénaga est réputée pour ses paysages de montagne verdoyants, et ses habitants vivent de l’agriculture dans des maisons en bois colorées. Le village, situé à côté des eaux douces de la rivière Yaque del Norte, dispose d’un point d’observation idéal pour admirer ses plages et ses rivières.

La Confluencia

Ce parc naturel est situé à dix minutes du centre de Jarabacoa, à la jonction des rivières Jimenoa et Yaque del Norte, où de petites piscines naturelles se sont formées entre les rochers. Certaines d’entre elles forment des bulles qui rappellent les spas et permettent de profiter de baignades relaxantes en plein cœur de la nature.

La Vega

Cette ville a une culture très riche pour différentes raisons. La Vega accueille le carnaval le plus important, ancien et coloré de République dominicaine qui inclut des célébrations tous les dimanches de février. Mais, la ville est également un lieu de pèlerinage pour les Dominicains qui visitent la cathédrale de l’Immaculée Conception et le Sanctuaire national en l’honneur de Notre-Dame de Las Mercedes. Cette ville abrite aussi l’un des premiers sites d’extraction de l’or fondés par Christophe Colomb à son arrivée en Amérique.

Carnaval dominicain

La Vega Vieja

La Vega Vieja, située à proximité de La Vega, abrite des vestiges archéologiques de la ville fondée par Christophe Colomb en 1494 en tant que base d’opérations pour l’extraction de l’or le long de la rivière Verde dans la Vallée du Cibao. Des travaux archéologiques sont actuellement toujours en cours dans cette zone protégée depuis 1975. 

Compte tenu des nombreuses options mentionnées ci-dessus en matière de tourisme en montagne, en plus des nombreux autres itinéraires accessibles à travers l’île, il est clair que la République dominicaine est un pays qui a beaucoup plus à offrir que ses célèbres plages et côtes.

Quelle était l'utilité de ce post?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes: 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

PARTAGER SUR:

SANS COMMENTAIRES

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.